Hypoglycémie et Alimentation excessive - HypoHéros Medtronic

HYPOGLYCEMIE ET
ALIMENTATION EXCESSIVE.

Emma Marcus, diabétique de type 1 et diététicienne qualifiée.

Nous nous sommes tous déjà trouvés dans cette situation : on se réveille au milieu de la nuit, un peu tremblant ; on découvre qu’on est en hypoglycémie alors on va chercher à manger dans le frigo.

„La faim rend irritable“

La question suivante se pose : pourquoi en arrivons-nous là et, pour certains d’entre nous, aussi souvent ? Avec ou sans diabète, l’excès d’insuline à l’origine de l’hypoglycémie donne faim. Vous connaissez sûrement des personnes non diabétiques que la faim rend irritables lorsqu’elles font une hypoglycémie de temps en temps ! Sans diabète, ces symptômes sont plutôt de courte durée, car l’organisme peut diminuer la quantité d’insuline produite en réponse à la baisse de la glycémie. Malheureusement, si votre organisme ne régule pas le taux d’insuline et que vous avez déjà pris une dose plus importante que nécessaire, votre hypoglycémie perdurera tant qu’il reste un excédent d’insuline. Pour y remédier, il faut manger.

Alors que peut-on faire ?

„Mieux vaut prévenir que guérir“

Dans la mesure du possible, mieux vaut prévenir que guérir. S’il est difficile de s’administrer systématiquement la bonne quantité d’insuline, tout en respectant son objectif glycémique, il est généralement admis qu’en cas de doute sur la dose requise (par exemple, lorsqu’on mange au restaurant), il vaut mieux prendre la plus faible quantité d’insuline estimée et vérifier sa glycémie quelques heures plus tard. Vous pouvez alors rectifier le tir si la dose était trop faible et que votre taux s’avère plus élevé que prévu.

Il peut également être utile de vérifier que votre taux d’insuline basale (qui couvre les besoins de base) est correct, car ce dernier peut évoluer avec le temps. Discutez avec votre équipe de prise en charge pour savoir comment procéder au quotidien ou dans certains cas de figure (en vacances et pendant la pratique d’une activité physique, par exemple).

Même avec la meilleure volonté qui soit, vous continuerez de faire des hypoglycémies. Il est parfois difficile de les traiter correctement, mais essayez de suivre les règles suivantes. Elles devraient vous aider à réfréner ce besoin urgent de dévorer tout ce qui vous tombe sous la main ! Vérifiez que vous êtes bien en hypoglycémie et que votre taux est inférieur à 0,60g/l. Buvez ou mangez immédiatement 15 à 20 g de glucose (5 comprimés de glucose, 100 ml de boisson énergisante ou 150 ml de soda) et ATTENDEZ ! Restez assis calmement pendant 15 minutes (utilisez un minuteur si nécessaire) sans rien manger d’autre. La sensation de faim devrait s’estomper. Si votre glycémie reste trop basse, recommencez le processus. Dans le cas contraire, vous aurez peut-être besoin d’un encas si vous ne prévoyez pas de manger dans les deux heures qui suivent, mais cela dépend vraiment de votre schéma d’insuline. En cas de doute, consultez votre équipe de prise en charge.

Il vaut mieux s’assurer d’avoir des traitements préemballés contenant la quantité nécessaire pour une hypoglycémie (p. ex. tablettes prédécoupées contenant le nombre requis de comprimés de glucose et autres sources d’énergie, que vous conserverez dans un petit sac de voyage) et d’autres encas à prendre par la suite si nécessaire, afin de ne pas être tenté par un traitement excessif. Toutefois, veillez à toujours prendre plusieurs traitements avec vous, juste au cas où.

Medtronic lance un nouveau concept à destination de la Communauté en ligne du diabète. Ensemble, nous avons pour objectif d'améliorer la perception de l'hypoglycémie et nous vous invitons à nous rejoindre dans cette démarche.

Partagez votre expérience personnelle en répondant à notre sondage anonymisé en ligne.

Oui, je participe
Fin du sondage