Partage d'expériences - HypoHéros Medtronic

APPRENDRE DE
SES HYPOGLYCÉMIES.

Rosie Walker, infirmière diplômée, licence en Sciences et maîtrise en Education

Lorsque vous faites une hypoglycémie, vous n’avez sûrement qu’une envie : tourner la page et oublier tout ça. Il se peut que ces événements soient si occasionnels que vous les résolviez rapidement, presque sans y penser, avant de reprendre le cours de votre journée ou de votre nuit. Au contraire, si vous faites des crises plus fréquentes ou plus sévères, vous préférez peut-être ne pas trop y penser et vous concentrer sur les périodes sans hypoglycémie,  surtout si ce sujet vous effraie, vous embarrasse, voire vous fait honte1.

Vous pouvez aussi voir les choses autrement en essayant de tirer les leçons de chaque hypoglycémie.  Analyser les événements, quelle que soit la facilité ou la difficulté avec laquelle vous les avez gérés, peut vous aider à prendre confiance et à vous rassurer pour la suite. Vous éviterez ainsi de penser : « Je n’y arrive pas, ça ne sert à rien d’essayer » ou « Mon diabète n’en fait qu’à sa tête, de toute façon », etc.  Cet état d’esprit peut vous démoraliser ou vous donner un sentiment d’impuissance, ce qui nuit à votre bien-être émotionnel en général1.

Voici quelques idées sur les enseignements à tirer d’une hypoglycémie :ian-vincent

  • Lorsque vous faites une hypoglycémie inattendue ou inhabituelle d’une quelconque façon, réfléchissez (ou parlez à une personne qui vous écoutera et pourra vous éclairer) afin de comprendre ce qui a pu se passer, puis de trouver des solutions pour éviter qu’un tel épisode se reproduise dans les mêmes circonstances. Cela pourra porter ses fruits la prochaine fois !
  • Même si vos crises d’hypoglycémie sont occasionnelles et ne vous gênent pas trop, il peut être utile de consacrer quelques minutes une ou deux fois par mois à rechercher un schéma ou une tendance qui vous aidera à prévenir ces rares événements.
  • Il est intéressant de connaître le ressenti d’autres diabétiques et de savoir comment ils surmontent et gèrent leurs hypoglycémies. Vous verrez ainsi vos propres expériences sous un nouveau jour. Les occasions d’échanger à propos de l’hypoglycémie ne manquent pas, que ce soit en personne au sein d’une association de patients, par exemple, ou en ligne sur les réseaux sociaux et blogs dédiés, qui permettent d’apprendre des expériences de l’autre et d’échanger des avis.  C’est un moyen de se sentir moins seul et de se confier sur ses sentiments à des personnes qui ont vécu la même chose.
  • Servez-vous des renseignements mis à disposition par les associations d’aide aux diabétiques2 et de vos consultations auprès des professionnels de santé pour suivre les dernières recherches sur l’hypoglycémie et les progrès dans le domaine thérapeutique. L’hypoglycémie n’est pas une fatalité lorsqu’on est diabétique, et cela vaut la peine de chercher à prévenir ce risque tout en continuant à faire attention à sa santé. C’est particulièrement le cas si vous avez du mal à gérer vos hypoglycémies, si vos symptômes évoluent ou si vos médicaments habituels et votre traitement contre l’hypoglycémie ne vous semblent pas très efficaces3.

Rosie Walker, 20 septembre 2016

Remerciements au Dr Jen Nash pour ses commentaires

Save

Save

Save

Medtronic lance un nouveau concept à destination de la Communauté en ligne du diabète. Ensemble, nous avons pour objectif d'améliorer la perception de l'hypoglycémie et nous vous invitons à nous rejoindre dans cette démarche.

Partagez votre expérience personnelle en répondant à notre sondage anonymisé en ligne.

Oui, je participe
Fin du sondage