L’hypoglycémie vue par une maman - HypoHéros Medtronic

L’HYPOGLYCÉMIE
VUE PAR UNE MAMAN.

Mon fils, Thomas, a un diabète de type 1 et je tenais à partager mon expérience pour que les autres parents d’enfants diabétiques de type 1 sachent qu’ils ne sont pas seuls.

« Maman, je ne sens plus mes jambes… » C’est une phrase que j’ai désormais peur d’entendre. Je sais immédiatement ce que ça signifie, c’est devenu chez Thomas le « signal » d’une glycémie basse, probablement inférieure à 0,36g/l.

Je me souviens que la semaine où Thomas a été diagnostiqué, une de mes amies dont le mari est diabétique de type 1 m’a dit : « Michelle, tu apprendras à discerner les signes d’hypoglycémie chez Thomas avant même que lui ne les connaisse ». Sur le coup, j’ai dû penser qu’elle était un peu folle, ou bien cela m’a quelque peu effrayée. Pourtant, elle avait tout à fait raison.

J’ai découvert que si bon nombre des symptômes d’hypoglycémie qu’on nous décrit au moment du diagnostic se manifestent effectivement chez la plupart des diabétiques de type 1, chacune de ces personnes a aussi des signaux qui lui sont propres. C’est là toute la difficulté avec cette maladie. En général, je m’aperçois que les lèvres de Thomas commencent à bleuir et que ses yeux perdent leur éclat. Il se met à faire le « fou ». Rapidement, il devient légèrement contestataire, puis il ne parvient plus à prendre de décisions. Une fois que sa glycémie est au plus bas, il fond en larmes à la moindre contrariété.

Thomas a fait sa première crise d’hypoglycémie sévère quelques mois après son diagnostic à l’âge de trois ans. Il jouait dehors, tout content. J’avais vérifié sa glycémie 45 minutes plus tôt environ et elle était parfaitement dans la plage cible. Après avoir couru un petit moment dans le jardin, il a trébuché sur le perron en rentrant dans la maison. Une crise de larmes s’en est suivie, fait plutôt inhabituel chez lui. Très vite, j’ai décidé de vérifier à nouveau sa glycémie et j’ai eu un coup au cœur en voyant le taux de 0,20g/l apparaître sur le lecteur de glycémie. Comment sa glycémie avait-elle pu chuter aussi rapidement, alors qu’il était encore en train de courir partout et qu’il restait cohérent dans ses paroles ?

Avec l’âge, il a appris à faire plus attention aux signes d’hypoglycémie, ce qui me rassure beaucoup même si c’est toujours un déchirement d’assister à ça. Voir mon fils s’asseoir sur le canapé, presque paralysé par son hypoglycémie. Qui se sent si mal et ne peut plus aller jusqu’à sa chambre, mais qui n’a pas vraiment envie de manger non plus.

En lisant le témoignage d’autres HypoHéros, vous découvrirez comment nous pouvons tous combattre l’hypoglycémie.

Michelle, maman d’un enfant diabétique

Medtronic lance un nouveau concept à destination de la Communauté en ligne du diabète. Ensemble, nous avons pour objectif d'améliorer la perception de l'hypoglycémie et nous vous invitons à nous rejoindre dans cette démarche.

Partagez votre expérience personnelle en répondant à notre sondage anonymisé en ligne.

Oui, je participe
Fin du sondage